Fans of Rachid Taha? This blog is YOUR multilingual community crossroad to share pictures, concerts reviews, news, interviews, links, articles! Fans de Rachid Taha? Ce blog est VOTRE carrefour communautaire plurilingue où partager photos, reportages sur ses concerts, infos, interviews, liens, articles! Esto blog es VUESTRA comunidad multilingue donde reunir fotos, reportajes de sus conciertos, noticias, entrevistas, links, articulos! THE TAHAFANBLOG WITH YOU FROM 2004!!!

Thursday, August 11, 2005

Official reply by Rachid Taha to controversy about his Villanova concert.

Guernica by Picasso
A mention for Rachid's fans: there is a text written by Rachid entitled Guernica on his French official forum. The text refers to the presence of a kid invited on stage by Rachid whom you can see at this post of ours.From there, the controversy...
Avis aux fans de Rachid: il y a un texte de Rachid intitulé Guernica dans son forum officiel français . Le texte parle d'un gamin que Rachid a fait monter sur scène et dont vous voyez la photo à l'un de nos post (cliquez). D'où la polémique.
GUERNICA

J’ai beaucoup d’amour et d’espoir.
J’aime Garcia Lorca.
J’aime el Camaron de la isla.
J’aime les olives.
J’aime Julio Iglésias.
J’aime el Cordoba.
J’aime Almodovar.
J’ai lu Don Quichotte.

Je chante moins bien que El Camaron. Je ne connais pas les taureaux comme El Cordoba et la peinture m’est étrangère. Je déteste Franco.

Depuis 24 ans je chante.
Je crie depuis 24 ans.
J’ai toujours l’image de l’Andalousie.
Je ne parle pas espagnol.
Je ne parle pas l’arabe mais je connais l’histoire.

J’aime être sur scène.
J’aime le public.
J’aime être à l’heure.
J’aime les hommes.
J’aime les femmes.
J’aime la musique.
J’aime le silence.
J’aime le bruit.
J’aime les musiciens.
J’aime voyager.
J’aime les critiques.
J’aime les étrangers.

Pour moi l’Espagne c’est un tout.
Pour moi l’espagnol est un arabe ancien qui se lit de droite à gauche.

Les concerts j’en fais tous les jours, les émotions de temps en temps. Chez vous je me sens chez moi. Chez vous je suis chez nous.

Certes un festival est toujours exceptionnel. Le public est exceptionnel.
Un artiste doit se dépasser. Souvent l’artiste ne possède pas de permis de conduire, il conduit un véhicule qui parfois va trop vite, mais essaie de bien se conduire.

J’accepte toutes les critiques, j’accepte tous les péages, j’accepte tous les miracles. Une seule chose est négociable, c’est mon contrat, mais jamais mon honnêteté, mon intégrité.
J’aime la littérature.

J’aime la poésie.
Je n’aime pas l’injustice.
J’ai constaté dans vos propos de la misère.
J’ai revu ma misère.
Guernica est l’enfant qui a chanté avec moi, Picasso est intemporel, Guernica est anti-fasciste.
Pour moi jouer pour vous était de la liberté.
Ce n’est pas un contrat.
Les seuls tourneurs s’appellent Derviche.

Evidemment Villanova n’est pas Séville, évidemment Garcia Lorca n’était pas journaliste.
L’Espagne. « viva Espagna » l’Espagne se passe dans l’eurodollars, l’Espagne mange beaucoup de jamon.

On me dit 25 minutes l’age d’un gamin de douze ans.
Depuis quand l’Espagne a changé d’horloge.

Le gamin est El Cameron, c’est le gitan mal coiffé, c’est Paco De Lucia qui ressemblait à Ziryab le créateur de l’Andalousie.

Evidemment vos mails ne sont pas des milles et une nuit.
Vos mails me réveillent, je me sens saisis, je me dis que la censure n’est pas qu’ en Arabie Saoudite.
Et que l’Espagne est encore maudite.

Puisque vous me parlez d’une façon policière, vous me reprochez d’être humain.

Il ne faut pas vous déshabiller, je n’aime pas la crème solaire et la scène n’est pas une plage, je déteste l’odeur de la crème solaire.

Messieurs les organisateurs, je ne vous reproche rien, au contraire je me rapproche de vous.
Oui messieurs les journalistes, vous n’avez pas aimés mon éditorial mais je ne suis pas un quotidien et je ne tire pas à 130000 exemplaires, je tire à vue.

Dans mon journal il n’y a pas de publicité.
Mon journal ressemble à celui d’Anne Franck.
Mon journal avec toutes ses erreurs essaie d’être objectif.

Mon métier n’est pas un métier, ma musique n’est pas de la musique, mon silence, vous avez raison c’est beaucoup de bruit.

Je ne parlerai jamais de mes qualités.
J’écoute et je lis mes erreurs.

Je vous remercie vous m’avez déshabillé pour l’hiver « viva la muerté, viva la vida, viva la paella vivra Villanova, no pasaram ».

Permettez moi en souvenir de Madrid, en souvenir du 11 septembre, en souvenir de Londres, en souvenir de Auschwitz, faites du bruit pour les enfants d’Irak.

Le rock n’a jamais été drôle.
Check Berry était noir, Elvis passe à la radio, Che Guevara est un bourgeois, Isabelle était catholique.
L’agriculture est heureuse grâce aux clandestins.
Gibraltar est anglaise.
Vous avez découvert l’Amérique, vous vous êtes éloignés des africains, mon erreur c’est de croire que l’Espagne est dans l’océan indien.

RACHID TAHA JUILLET 2005

2 comments:

nsvr64sjhj said...
This comment has been removed by a blog administrator.
kelma said...

Please do not use these comments for spamming or information that is not relevant to the topic of this blog. All spam is automaticcaly erased by administrators. The former post was spam. And was deleted.
kelma